Loading
  • L’immeuble de logements collectifs est situé dans un environnement où le chaos semble dicter ses règles. En effet, le contexte qui l’entoure s’articule entre exploitations agricoles, zones industrielles, centres commerciaux, ensemble de villas et immeubles locatifs.

    De part son implantation, le bâtiment se met en rapport avec les montagnes environnantes. Il protège de la route le jardin qui devient ainsi un espace de référence.

    Coté rue la façade est animée par une ligne brisée, la mettant ainsi en relation avec son environnement construit. De larges bandes de tôles perforées blanche habillent les contrecoeurs des étages se retournant sur l’ensemble du bâtiment. Ces bandeaux agissent comme des filtres entre l’intérieur et l’extérieur.

    Côté cour, de larges balcons agissent comme de véritables niches qui s’animent la nuit venue. Le projet agit comme un manifeste en faveur du logement collectif qui va à l’encontre d’un étalement urbain de type pavillonnaire. Densité et qualité de vie se retrouvent au sein de l’immeuble comprenant 37 appartements traversants. Chacun dispose de chambres prenant le jour coté rue ou côté cour. La typologie en baïonnette permet aux espaces jours de s’articuler entre les chambres.

    Des verres teintés dans la cuisine et la salle de bain apportent une dimension colorée aux bétons apparents dans les appartements.

idm

Logements collectifs 

PRESV

Monthey

2008-2010

/content/galleries/9/m/idm1.jpg,/content/galleries/9/m/idm2.jpg,/content/galleries/9/m/idm3.jpg,/content/galleries/9/m/idm4.jpg,/content/galleries/9/m/idm5.jpg,/content/galleries/9/m/idm8.jpg,/content/galleries/9/m/idm9.jpg,/content/galleries/9/m/idm10.jpg,/content/galleries/9/m/idm11.jpg,/content/galleries/9/m/idm12.jpg,/content/galleries/9/m/idm13.jpg,/content/galleries/9/m/idm15.jpg,/content/galleries/9/m/idm16.jpg,/content/galleries/9/m/idm26.jpg,/content/galleries/9/m/idm28.jpg,/content/galleries/9/m/