Loading
  • L’établissement médico-social est situé à Orsières. Ce village est situé le long de l’axe reliant la vallée du Rhône et l’Italie via la route du Grand-Saint-Bernard. Dans ce lieu de fort passage, il était important de requalifier la question de l’habitat de la personne âgée et d’offrir un lieu de vie adapté pour 35 résidents. L’établissement est divisé en trois parties, une unité d’accueil temporaire qui comprend 5 chambres, une unité psycho gériatrique avec 10 chambres et une unité de gériatrie contenant 20 chambres.

    La volumétrie du bâtiment prend ses racines dans l’environnement construit alentour constitué de maisons individuelles et de bâtiments de logement collectif. Sa forme unitaire possède un toit à deux pans et deux angles évidés qui permettent d’un côté la création d’une terrasse extérieure protégée au sud ouest et de l’autre, une future extension du projet au nord est.

    Les façades, comme les toitures, sont revêtues d'une peau légère en aluminium protégeant l'isolation thermique qui emballe le bâtiment. Par endroits, la peau métallique possède des perforations afin de permettre, le jour, un apport de lumière naturelle dans les espaces de circulation et, la nuit, de dévoiler les différentes fonctions du bâtiment.

    A l’extérieure, la teinte or du revêtement de façade et la couleur verte acidulée des cadres de fenêtres font référence aux couleurs changeantes des coteaux du val d’Entremont. A l’intérieure, une attention particulière a été apportée à la question de la perception. Les espaces communs des étages, couloirs et séjours jouissent d'une ambiance colorée différente d'étage en étage pour permettre au résident une orientation aisée. La configuration des espaces communs offre aux résidents un lieu de déambulation à l’abri. Les couleurs chaudes des murs, des sols et des plafonds se mettent en contraste avec la teinte blanche des portes et des barres d'appui pour le confort visuel des personnes âgées.

    Le rez-de-chaussée comprend différents espaces communs en relation avec le jardin et cinq chambres s’ouvrant sur l’école.

    Les étages reprennent à chaque niveau une typologie identique à savoir une unité regroupant dix chambres et un séjour commun. Toutes les chambres sont semblables mis à part leur orientation qui varie selon leur disposition. Chacune offre le confort d’une unité de vie avec son coin séjour, son alcôve pour le lit et une partie sanitaire adapté aux exigences des personnes âgées. Deux tons de couleur permettent de qualifier des sous-espaces avec une couleur lumineuse pour la partie jour et une sombre pour la partie nuit. Chaque unité de vie possède deux fenêtres juxtaposées et disposées selon des hauteurs différentes. Cette configuration permet une relation avec le monde extérieure variée, avec une vue sur le coteau depuis le lit ou une vue sur les activités proches de la rue depuis le fauteuil.

    L’attention liée aux utilisateurs se retrouve aussi bien à l’échelle globale du bâtiment mais aussi dans la plus petite unité du projet, la chambre.

hpo

Etablissement médico-social

Fondation La Providence

Orsières

2007-2011

/content/galleries/19/m/hpo_.jpg,/content/galleries/19/m/hpo_2.jpg,/content/galleries/19/m/hpo_3.jpg,/content/galleries/19/m/hpo_4.jpg,/content/galleries/19/m/hpo_5.jpg,/content/galleries/19/m/hpo_6.jpg,/content/galleries/19/m/hpo_7.jpg,/content/galleries/19/m/hpo_8.jpg,/content/galleries/19/m/hpo_9.jpg,/content/galleries/19/m/hpo_10.jpg,/content/galleries/19/m/hpo_11.jpg,/content/galleries/19/m/hpo_12.jpg,/content/galleries/19/m/étblissement médico-social